Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 août 2013 1 12 /08 /août /2013 11:30

Merci à tous les bénévoles de l'association qui ont participé à cette journée qui fut un succès pour cette 1ère édition - A renouveler l'année prochaine

 

P1040620 P1040606

 

Découvrez d'autres instants de cette journée sur le site de ROLLINGSTONE ATECLASS FRANCE 

 

"Farikolo Niènèdiè" et "Rollingstone Ateclass France" organisent un marché africain à Gond-Pontouvre le 9 Juin 2013,

Venez nombreux partager cette journée...

 Africa'Touvre 002

Repost 0
Published by farikolo-nienedie
commenter cet article
12 août 2013 1 12 /08 /août /2013 10:59

Cela fait déjà un an que l'envoi du camion arédien a été fait. Un de ses récents usages a été de participer aux élections présidentielles; Effectivement tout le matériel de vote a été emmené par ce dernier à l'hôtel de ville de Ségou. Quelques photos en date du 10/08/2013  à découvrir :

 

 

 

photo-camion-aredien-copie-1.JPGphoto-camion-1.JPG

 

 

Des nouvelles Lire article Sud-Ouest : http://www.sudouest.fr/2012/07/03/don-d-un-camion-a-une-commune-du-mali-760064-813.php

9 Juillet 2012 | 04h00
Mis à jour | 14h58

Grand-Angoulême

La ville fait don d'un camion à Ségou

 

Avant son départ des ateliers arédiens, le camion arbore désormais le logode la ville de Ségou.Photo CL

Avant son départ des ateliers arédiens, le camion arbore désormais le logode la ville de Ségou.Photo CL 

Denis Dolimont a remis, jeudi dernier, les clés d'un camion des services techniques de la commune à Madani Sissoko, conseiller municipal de la ville de Ségou au Mali. «Nous avions décidé de remplacer ce camion et Danielle Bernard, adjointe à Gond-Pontouvre et présidente de l'association Farikolo Nienedie [dont le but est l'éducation, la formation, la culture et l'environnement en direction des jeunes de Ségou, ndlr], nous a suggéré d'en faire don à Ségou», explique le maire arédien qui ajoute: «Cette action humanitaire est une première pour notre commune». Pour rappel, Ségou est jumelée avec Angoulême depuis 1984.

Mis en circulation en 1991, le véhicule affiche au compteur 146.000km. «Il peut faire encore au moins cinq fois ce kilométrage», indique Jean-Louis Degorce, responsable des ateliers municipaux. Le camion ayant passé avec succès les contrôles techniques, il peut paraître surprenant de vouloir s'en séparer. «C'est un problème d'approvisionnement en pièces détachées répondant aux normes françaises. Très bons en mécanique, les Maliens ne sont pas assujettis à ces normes et peuvent fabriquer les pièces», ajoute Sylvain Nochelski, directeur des services techniques.

«Ce camion va nous aider pour nos travaux d'assainissement. Il va aussi permettre de distribuer l'aide humanitaire aux quelque 3.600 réfugiés en exil dans notre ville», indique Madani Sissoko, qui se réjouit de ce don.

Conduit par un employé municipal de Gond-Pontouvre, le camion devait embarquer au port d'Anvers pour Dakar avant de rejoindre Ségou.

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by farikolo-nienedie
commenter cet article
22 juin 2013 6 22 /06 /juin /2013 11:29

De passage en France, Madani s'est posé quelques jours à Angoulême, nous en avons profité pour réunir le bureau afin de faire un bilan des actions sur cette première année d'existence et d'envisager le futur. D'ici quelques jours, vous pourrez consulter le PV de cette réunion...

P1040580 1

Repost 0
Published by farikolo-nienedie
commenter cet article
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 22:17

 

P1000123 1P1000124 1

Remise de deux tables de tennis de table pour le site "Balanzan Sport" de Ségou par les 2 co-présidents (Jean-Pierre Delage et Jean-Claude Bernad) du club TTGP accompagnés de Jean-Yves Bertranet et Patrick Demelle.

 

P1000126 1P1000127 1

 

Le conteneur est parti le 30 avril de l'hôpital de Girac avec 4 m3 de l'Association  Farikolo vers Bordeaux, Dakar et Ségou. On attend des nouvelles de Madani qui aura la charge de distribuer les dons.

Repost 0
Published by farikolo-nienedie
commenter cet article
17 avril 2013 3 17 /04 /avril /2013 17:53

Témoignage du Président de Balanzan Sport

 

Le Président du Dojo Balanzan Sport-SEGOU
A
la Présidente de Farikolo Niénédié
 
Grand merci à toi et à tous les donateurs
J'ai été heureux de partager avec toi ces jours et ces  moments qui font partie de meilleurs souvenirs de la vie du DOJO BALANZAN sa renovation avec les jeunes pour la pienture, l'achat du tapis et la toiture de la salle enfin de mieux équiper la salle pour la jeunesse ségovienne dans un corps sain pour un esprit sain.
Actuellement, nous commencons à recevoir des enfants mais qui n'ont pas assez de moyens pour l'achat des kimonos mais néamoins nous les acceptons pour faire de la gymnastique.
Nous sommes très heureux de vous revoir et d'autres membres de l'association à Ségou pour le développement du sport à travers les enfants qui en ont le plus besoin.
Toutes mes amitiés à Toi Mme la Présidente et à tous ceux qui vous soutiennent
Le Président Madani SISSOKO

DOJO 001   DOJO 2 001DOJO 1 001 DOJO 3 001DOJO 4 001

Repost 0
Published by farikolo-nienedie
commenter cet article
17 avril 2013 3 17 /04 /avril /2013 17:38

2 mars 2013 : remise au capitaine de l'équipe du quartier d'un ballon en présence de Kida. 

 

P1040035

Repost 0
Published by farikolo-nienedie
commenter cet article
14 avril 2013 7 14 /04 /avril /2013 20:39

 

P1030885

Rencontre avec M. Barou (le 21/02/2013), directeur de l'école  afin de réflêchir ensemble sur les différents projets à mener ...

  • des familles en grande difficulté ne pourront pas maintenir la scolarité de leurs enfants : parrainage (7 euros/mois pendant 10 mois)
  • envoi de livres scolaires
  • financer du matériel scolaire : ardoises, cahiers, stylos...
  • réflexion sur un échange avec une école de Gond-Pontouvre
  • intervention de personnes ressources locales dans des activités sportives et culturelles...

 

Visite de l'école et rencontre avec les enfants le 26/02/2013 :  l'accueil dans chaque classe est acté par des scènettes jouées par les enfants et par des échanges de sourires. Les petits sont craintifs car ils n'ont pas l'habitude de côtoyer une "toubabou" d'aussi près.

 

Présentation des 4 classes de l'Elémentaire :

 

P1030952  P1030955

1ère année : 25 enfants                                                           2ème année : 19 enfants

 

P1030962  P1030957

3/4ème année : 40 enfants                                                     5/6ème année : 19 enfants

  P1030967Les petits du CP zéro (dernière section en maternelle) : 10 enfants qui s'installent  sur une natte la journée.                                                                                 

 

 

Repost 0
Published by farikolo-nienedie
commenter cet article
23 mars 2013 6 23 /03 /mars /2013 14:01

Danielle Bernard à Ségou 001

Repost 0
Published by farikolo-nienedie
commenter cet article
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 14:39
L'aventure du DONI BLON

Convaincue que la formation professionnelle a un rôle à jouer dans la réduction de la pauvreté et le développement durable au Mali, l’association TERRES JAUNES (avec le soutien de TOURISM FOR HELP) a implanté un centre de formation dans les métiers liés au tourisme nommé « DONI BLON » [ « Vestibule du savoir et de l’apprentissage » en langue bambara : dɔ́nni bùlon].

Celui-ci est un véritable restaurant et hôtel d’application. Les apprenants, provenant de Ségou et sa région, ont la possibilité de suivre des formations professionnelles et diversifiées, afin de leur donner suffisamment d’outils pour augmenter leurs chances de trouver un emploi. Ces formations incluent : l’accueil et la réception, la restauration et les spécificités liées au tourisme. Parallèlement, ils suivent des cours théoriques en : Français, Anglais, Informatique et Comptabilité.

Au terme des dix mois d’étude, Terres Jaunes-Mali, aide les étudiants dans la recherche de leurs futures activités et leur trouve des stages pour clore leur cursus. En implantant « DONI BLON », TERRES JAUNES et son TOURISM FOR HELP veulent avant tout donner aux étudiants un environnement où ils pourront apprendre tout en travaillant. De plus, en restant sur le site, les visiteurs participeront concrètement aux valeurs de Tourism for Help et Terres Jaunes-Mali qui sont le développement local, solidaire et durable grâce au tourisme responsable. Comment ? En étant les clients des étudiants, en leur permettant d’évoquer leurs cultures respectives, en partageant leurs savoirs et en participant financièrement au projet grâce à la restauration, aux consommations et aux hébergements pris durant leur séjour.

+ d’infos directement sur le site :
- http://www.doniblon.org/

 

Témoignage :

Ayant pu découvrir ce lieu lors de mon séjour en février 2013, je vous le conseille fortement.

Danielle Bernard

Repost 0
Published by farikolo-nienedie - dans le Tourisme à Ségou
commenter cet article
25 janvier 2013 5 25 /01 /janvier /2013 13:46

Pour les enfants de Ségou : l'association a souhaité faire découvrir aux petits charentais devinettes, fables, contes maliens...

119-1985_IMG.JPG

Dans le cadre de son projet d'école élémentaire, celle du Treuil a choisi d'y inscrire le Mali.
Le jeudi 17 janvier un conteur malien, Kaomi Vignon, est venu à la rencontre des enfants, lors d'un après midi d'animation où la danse, les chants et les fables africaines ont impliqué les élèves de l'ensemble des classes du primaire.
Cette animation se faisait avec le concours de l'association "Farikolo Niènèdiè", présidée par Danielle Bernard assisté de Madani Sissoko, trésorier ségovien et Frédéric Millac, secrétaire. Car l'objet de cette association est de faciliter l'accès, aux enfants de Ségou, au sport et la culture, en créant un lieu d'accueil dans cette ville. 

Texte et Photo Gérald Lame (Correspondant Sud-Ouest)

 

Kaomi Vignon est aussi intervenu le 16 janvier au centre aéré de la CDC de la Boixe où 50 enfants l'ont accompagné dans ses récits.

 

 

Un spectacle plein d'humour destiné à provoquer joie et bonne humeur...

   

 

Pour remercier le public, Koami Vignon lui envoie des baisers, entouré d'Hortense (à gauche) et d'Émilie.Comédien de formation, conteur autodidacte, Koami Vignon a vite fait de transporter son public dans la brousse, à la rencontre de la chèvre « Bacoroni » et de la hyène « Souroukouba », de faire croire que le chimpanzé n'a plus de queue depuis qu'il a mangé trop de papayes ou que le lièvre s'est fait tirer les oreilles par le lion (d'où leur taille) pour avoir refusé de creuser un puits avec les autres animaux.

Petits et grands (animateurs)  étaient sous le charme de ses « Petites paroles d'Afrique », spectacle inspiré de la culture mandingue, des histoires du Burkina-Faso, du Togo, du Bénin et du Mali, des pays que le conteur connaît bien pour y avoir vécu.

Une simple tenue africaine, une calebasse et quelques percussions suffisent à créer le décor. Imitant parfaitement les animaux, par la danse et le chant, Koami Vignon n'hésite pas à faire participer le jeune public, ravi de répondre « borobosa » à chaque « borobosi » lancé par l'artiste ou de reprendre en chœur « Ioma Iomassalé ».

 

Repost 0
Published by farikolo-nienedie
commenter cet article