Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2013 2 29 /10 /octobre /2013 11:35

Les conditions des talibés mendiants au Mali sont déplorables En effet,  il s’agit des enfants qui sont en errance ou ayant vécu dans un environnement familial très pauvre. Ils sont jeunes et arpentent les routes et ruelles. Ils sont obligés de mendier pour manger à leur faim et sont souvent sans domicile fixe. Enfants Talibés

Enfants "Talibés" Quartier de Médine - Ségou

  

Mardi, 04 Juin 2013  

MENDICITÉ AU MALI : 6 000 âmes recensées à Bamako, Ségou et Mopti

 

L’indépendant - Un phénomène en pleine évolution qui touche majoritairement les enfants. La mendicité, un problème crucial contre lequel la conscience humaine est interpellée, est devenue un réseau de fluctuation qui cible les adultes, les vieilles personnes, et, principalement, les enfants appelés " talibés ". Un nombre de 6 000 enfants ont été recensés en 2008 dans le District de Bamako et les régions de Ségou et Mopti par la direction du développement social, l'Etat, les organismes, associations et ONG qui luttent ensemble pour endiguer le fléau. Historiquement la mendicité tire sa source dans l'empire peulh du Macina elle rentrait dans le cadre de la formation et avait pour but de former les enfants à un certain ascétisme à la vie dure doivent avoir une bonne conduite religieuse et bannir quelques maux de la société tels que la lâcheté et la fainéantise. Les talibés sont majoritairement des garçons âgés de 5 à 15 ans exploités par les maitres des écoles coraniques qui obligent leurs élèves à mendier pour leur propre compte.

Ils ont une somme minimum à ramener et subissent des violences. Ils vivent généralement en groupe dans des édifices publics dans les marchés ou sous les ponts. Ils sont confrontés à la drogue, au racket, à la violence en général. La mendicité a un impact négatif sur la société tout comme la délinquance juvénile.

 

Amadou un enfant de 5 ans a affirmé avoir été donné à son oncle après le décès de son père. Il s'est retrouvé à mendier dans les rues de la capitale comme des dizaines de milliers d'autres enfants.

Youssouf un petit garçon de 6 ans a indiqué avoir été privé de nourriture par son maitre coranique au Mali. Les points de vue divergent sur cette question et les ONG et structures des droits de l'enfant mettent tout en œuvre pour lutter contre ce phénomène en pleine évolution.


Moulaye HAIDARA

Partager cet article

Repost 0
Published by farikolo-nienedie
commenter cet article

commentaires