Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 août 2013 1 12 /08 /août /2013 10:59

Cela fait déjà un an que l'envoi du camion arédien a été fait. Un de ses récents usages a été de participer aux élections présidentielles; Effectivement tout le matériel de vote a été emmené par ce dernier à l'hôtel de ville de Ségou. Quelques photos en date du 10/08/2013  à découvrir :

 

 

 

photo-camion-aredien-copie-1.JPGphoto-camion-1.JPG

 

 

Des nouvelles Lire article Sud-Ouest : http://www.sudouest.fr/2012/07/03/don-d-un-camion-a-une-commune-du-mali-760064-813.php

9 Juillet 2012 | 04h00
Mis à jour | 14h58

Grand-Angoulême

La ville fait don d'un camion à Ségou

 

Avant son départ des ateliers arédiens, le camion arbore désormais le logode la ville de Ségou.Photo CL

Avant son départ des ateliers arédiens, le camion arbore désormais le logode la ville de Ségou.Photo CL 

Denis Dolimont a remis, jeudi dernier, les clés d'un camion des services techniques de la commune à Madani Sissoko, conseiller municipal de la ville de Ségou au Mali. «Nous avions décidé de remplacer ce camion et Danielle Bernard, adjointe à Gond-Pontouvre et présidente de l'association Farikolo Nienedie [dont le but est l'éducation, la formation, la culture et l'environnement en direction des jeunes de Ségou, ndlr], nous a suggéré d'en faire don à Ségou», explique le maire arédien qui ajoute: «Cette action humanitaire est une première pour notre commune». Pour rappel, Ségou est jumelée avec Angoulême depuis 1984.

Mis en circulation en 1991, le véhicule affiche au compteur 146.000km. «Il peut faire encore au moins cinq fois ce kilométrage», indique Jean-Louis Degorce, responsable des ateliers municipaux. Le camion ayant passé avec succès les contrôles techniques, il peut paraître surprenant de vouloir s'en séparer. «C'est un problème d'approvisionnement en pièces détachées répondant aux normes françaises. Très bons en mécanique, les Maliens ne sont pas assujettis à ces normes et peuvent fabriquer les pièces», ajoute Sylvain Nochelski, directeur des services techniques.

«Ce camion va nous aider pour nos travaux d'assainissement. Il va aussi permettre de distribuer l'aide humanitaire aux quelque 3.600 réfugiés en exil dans notre ville», indique Madani Sissoko, qui se réjouit de ce don.

Conduit par un employé municipal de Gond-Pontouvre, le camion devait embarquer au port d'Anvers pour Dakar avant de rejoindre Ségou.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by farikolo-nienedie
commenter cet article

commentaires